LOSC : un joueur a présenté les symptômes du coronavirus

Le médecin du LOSC a révélé qu’avant le confinement, l’un de ses joueurs avait présenté les symptômes du coronavirus mais qu’il n’avait pu être testé.

La polémique est arrivée des Etats-Unis, où tous les basketteurs des Brooklyn Nets ont été testés au Covid-19. Le maire de New York s’est étonné d’une telle pratique, rappelant que les tests étaient limités et ne devaient revenir qu’à ceux qui avaient les moyens de se les payer. Depuis, la question tourne aussi en France : faut-il contrôler toute la population ? Et les footballeurs bénéficient-ils de passe-droits ?

L’Equipe répond à la question dans son édition du jour et la réponse est non. Le médecin du LOSC livre d’ailleurs une anecdote au sujet des tests : « Une semaine avant l’arrêt de la Ligue 1, nous avions un joueur qui ne se sentait pas bien et qui avait tous les symptômes apparents du virus. Je lui ai demandé immédiatement de rester chez lui et il n’a pas été en contact avec le reste de l’effectif, raconte le docteur Patrick Flamant, en charge de l’effectif pro du LOSC. J’ai voulu qu’il soit testé mais le centre 15 et l’Agence régionale de santé ont refusé. »

« Je n’ai pas compris pourquoi mais, finalement, ce refus était justifié. D’abord, ils ne testent que les patients qui présentent des signes de gravité. Ensuite, le joueur en question se sent très bien aujourd’hui. Il n’a développé aucun symptôme. J’avais d’entrée appliqué le principe de précaution. Si vous avez de la fièvre, la réponse est de prendre du paracétamol et d’être confiné, ce qui est le cas actuellement. »